Carte blanche - Face à la désinformation et aux "fake news", l'éducation plutôt que des lois !

A l'initiative du Ministre fédéral de l'agenda numérique, Alexander Decroo, un dispositif de consultation citoyenne vient d'être lancé. Il invite citoyens et experts à contribuer à la lutte contre les "fake news" à travers un processus participatif. Si nous ne pouvons que saluer toutes initiatives visant à créer un débat citoyen autour de ces phénomènes, il nous semble néanmoins nécessaire de rappeler les risques liés à des tentatives législatives en la matière. Risques liés aux valeurs fondamentales de nos démocraties comme la liberté de la presse et la liberté d'expression ou encore l'inefficacité de mesures visant à contrôler les médias d'information ou la diffusion de l'information sur les réseaux sociaux...

​Le Président du Conseil supérieur de l'éducation aux médias a fait parvenir à la presse une Carte blanche au travers de laquelle il rappelle que nos systèmes éducatifs sont encore loin de garantir que chaque citoyen dispose des compétences médiatiques indispensables. Il appelle dès lors le monde politique international, national ou régional, plutôt qu'à légiférer, à investir de manière engagée et audacieuse, avec des moyens renforcés, dans l'éducation aux médias tant à l'école que, plus largement, auprès des adultes et des jeunes.

Opinion parue dans la Libre Belgique

​Lire la Carte blanche - pdf 500 Ko

​Patrick Verniers a posté une proposition allant dans ce sens sur le site initié par Alexander De Croo. Les propositions sont portées par les votants. Merci de la mettre en avant via un vote sur cette page : https://monopinion.belgium.be/processes/stopfakenews/f/81/proposals/125
Catégorie 1: 
Catégorie 2: 
Public: 
Jeune adulte
Adulte
Senior