« Mon portrait, c’est pas chinois ! Se raconter pour mieux compter *»

Chapeau: 

* mieux se connaître pour mieux mettre en valeur sa propre image (et mieux respecter celle des autres).

Le projet vise à apprendre aux élèves à s’approprier des outils médiatiques pour communiquer :

  • sur eux-mêmes : par le biais de lautoportrait sous toutes ses formes (textuelles, photographiques et plastiques 2D/3D)
  • vers les autres : en sélectionnant et diffusant leurs productions médiatiques au moyen d’une exposition collective et d’un portfolio numérique en ligne individuel. (Web et réseaux sociaux)

Il s'adresse à une classe de 6TQ, dernière année d'études secondaires et sans doute le moment idéal pour susciter chez l’élève une réelle envie d’introspection, de retour aux sources et un cheminement personnel vers un mieux « être », mieux communiquer. Car l’autoportrait ne se limite pas au paraître, il véhicule aussi ce que l’on est, ce que l’on aime, ce que l’on choisit de mettre en scène ou pas (trait de caractère, goûts, attitude, histoire personnelle,...).

Identité
Identité de l'école: 

Nom de l'école : Institut Saint-Joseph
Adresse : Avenue Tagnon, 1
Localité : 6852 Carlsbourg

Site internet : https://www.isjcarlsbourg.com

Niveau des élèves: 

Type d’enseignement : ordinaire
Niveau d’enseignement : secondaire
Pour l’enseignement secondaire : technique
Classe (s) concernée(s) : 6ème qualification infographie

Les participants: 

Nombre de classes impliquées : 1
Nombre d’élèves impliqués : 13
Nombre de professeurs impliqués : 2

Un opérateur: 

Nom de l'opérateur : Design et Innovation (Emmanuel Laurent / Olivier Vanbrabant)
Adresse : rue Warmonceau,318
Localité : 6000 Charleroi

Site internet : https://www.designinnovation.be

Les compétences
Compétence(s) visée(s): 
Le travail de l'infographiste est varié et demande des références culturelles et des compétences artistiques associées à l'habileté technique. Il doit être capable de créer ou de modifier des images pour transmettre un message, tout en ciblant son destinataire (schéma de la communication). Il doit connaître et gérer les impératifs techniques de différents médias (2D, 3D, supports, image, dessin technique d'impression, ...) pour répondre à un cahier des charges.

Le montage d'une exposition autour de l'autoportrait, associé à la création d'un portfolio numérique constitue un projet très complet puisqu'il demande à la fois un travail d'analyse, de réflexion, de création et de communication.

Le projet apprend aux élèves :

  • Développement personnel : à s'approprier leur culture, s'approprier des outils de communication et de réflexion, prendre conscience de ce qu'impliquent leurs choix (ce que je choisis de montrer de moi par le biais de l'autoportrait).
  • Environnement et technologies : à se situer par rapport aux technologies (utilisation de l'appareil-photo numérique, maîtrise des logiciels et gestion de son identité sur les réseaux sociaux)
  • Environnement économique et social : à préparer leurs choix professionnels (création d'un CV graphique), à s'ouvrir à la diversité socioculturelle (en éveillant l'intérêt à la différence des profils au sein d'une classe)
  • Citoyenneté : s'ouvrir aux autres, s'entraider, accepter la différence, ... (expérience acquise tout au long du projet par le groupe classe)
Le projet permet également de mettre en oeuvre de nombreuses compétences reprises ci-dessous (ce n'est pas exhaustif) :-)

Compétences communes au cours de création et de studio :

  • utiliser l'appareil de photographie numérique,
  • utiliser le dessin comme outil d'expression et de reproduction (croquis d'observation, représentations tridimensionnelles)
  • voir dans l'espace (3D)
  • utiliser la technique du dessin et de la représentation (exploiter les moyens classiques d'expression du dessin pour transmettre une idée ou un message)
  • apporter une plus-value à l'image par sa créativité, son originalité, son sens esthétique, son sens critique
  • communiquer visuellement un message
  • concevoir des mises en page,..
En analyse d'image :
  • analyser la conception de projets graphiques
  • articuler forme et contenu
  • analyser les composants d'un document en tenant compte du fonctionnement des images de communication (repérer les codes esthétiques,socio-culturels, historiques d'un message visuel)
  • différencier les types de messages visuels et leurs buts,
  • analyser les interactions image/texte dans la construction des significations d'ordre symbolique et historique
  • déterminer l'organisation picturale des éléments
En Studio:
  • utiliser les outils informatiques
  • acquérir des images
  • manipuler des images (appliquer les techniques de retouche, de détourage,...)
  • sauvegarder des images traitées, préparer la sortie, concevoir sur supports multiples
  • résoudre les problèmes de dysfonctionnements courants
  • appliquer des procédures de recherche d'informations dans les réseaux
  • organiser l'information dans les réseaux
  • préparer une page de site Web, imprimer et vérifier la qualité d'une épreuve.
Compétences sollicitées : 
Compétences transversales également activées :
  • sens de l’organisation, structuration, planification
  • autonomie, initiative
  • perception psychologique (de soi-même et de l’autre)
  • interdisciplinarité, interculturalité
  • synergie
  • capacité à être multitâches
  • promouvoir la confiance en soi et le développement de la personne,...
L'éducation aux médias
La place de l'éducation aux médias: 
Par l’apprentissage, l’utilisation et la réalisation de différents médias, ce projet invite l’élève à se définir en tant qu’individu, acteur de la société et porteur d’un projet de vie. Par l’analyse de documents liés au concept d’autoportrait, il devient capable d’interroger de manière critique le flux d’images dans lequel nous baignons. Ce projet vise, entre autres, à faire émerger chez lui une prise de conscience de l’impact des réseaux sociaux sur l’image qu’il a de lui-même ou sur celle que la société lui renvoie.

Ensuite, en tant que producteur de message (technicien en infographie), il doit réfléchir aux codes à exploiter selon le moyen de diffusion choisi (sur les réseaux sociaux par exemple : ce que je rends public implique des conséquences).

Enfin, l’exposition des productions médiatiques lui permet de rencontrer un public physique, sans passer par le filtre du virtuel, dans une volonté de partage et d'interaction (feedback).

Compétences en éducation aux médias développées :

  • LECTURE : déchiffrer le contenu des médias (en analyse de l'image). C'est tout le travail qui sera fait en amont de la production pour décortiquer ce qu'est un autoportrait, son utilisation au cours de l'Histoire, ses codes, ... 
  • ECRITURE : produire et diffuser des productions médiatiques (en Création et en Studio)
    • Informationnelle : réalisation de différentes productions, exploration artistique et littéraire de différents genres et langages médiatiques (CV, portrait, cartoon, 3D, mise en page, art plastiques, web) autour d’un même thème.
    • Technique: apprentissage de techniques de représentations graphiques, de la prise de vue, utilisation de l’appareil-photo, du studio photo (lumière, cadrage, exposition), manipulation des logiciels de retouche d’image, de dessin vectoriel et de mise en page, apprentissage des techniques d’impression, impression de ses productions sur divers supports et en différents formats.
    • Sociale : importance de l’intention du message. Choix dans ses productions médiatiques de ce que l’on diffusera sur les réseaux sociaux, de ce qui sera imprimé, retouché, mis en scène selon l’effet que l’on veut produire sur le destinataire. Notion de droit à l’image.
  • NAVIGATION et ORGANISATION : développées dans les trois cours et intrinsèques au travail d'infographiste : utiliser correctement la technologie, organiser son plan de travail, ses dossiers, gérer un studio photo, trouver des alternatives techniques pour résoudre des problèmes courants, identifier quels médias utiliser en fonction du but à atteindre,...
Médias intégrés au projet : Photographie, PAO, arts plastiques (2D/3D), productions littéraires ,web et réseaux sociaux, impressions sur différents supports, exposition.
 
Pédagogie de l'Éducation aux médias: 
Produire des documents médiatiques
Analyser, déconstruire
Apprendre des théories relatives aux médias
Explorer ses émotions
Les dispositifs
Dispositif didactique: 
  • Espace : L'atelier artistique, la classe d'infographie et les deux studios photos.
  • Temps : Le projet s'est déroulé de septembre à mars à raison de 8h/semaine sur les 16 heures de cours dont nous disposons pour l’ensemble des cours de la section. (2h en analyse de l’image, 2h en Création, 4h en Studio) + la semaine de formation. Les trois jours au CTA, initialement prévus à partir la dernière semaine de mars, n'ont pu avoir lieu en raison du confinement.
  • Groupe : Groupe-classe pour les apprentissages théoriques. Groupe restreint (de 3 ou 4) en simultané, durant les formations et les exercices pratiques (prises de vue). Travail individuel pour les réalisations médiatiques (portfolio numérique).
Matériel: 
  • 14 ordinateurs équipés de logiciels de retouche, de dessin vectoriel et de mise en page.
  • 14 tablettes graphiques.
  • un traceur A0
  • un scanner A3.
  • 2 studios photo professionnels et deux locaux (un noir/l’autre blanc)
  • 4 appareils photos reflex avec objectif. (4 cartes SD).
  • du matériel pour fabriquer des minis-studios photo "Maison" (lampes de bureau, bidons en plastique, feuilles A3, cartons, pinces, ...)
  • les supports nécessaires à l'impression (bâche, carton, sac en coton, ...) : en raison du confinement, nous ne sommes pas arrivés à l'étape de  l'impression qui devait se faire au CTA.
L'activité
Déroulement de l'activité: 
A. Briefing : Nous avons commencé par expliquer le projet aux élèves : un projet qui devait se dérouler sur toute l’année scolaire avec plusieurs visites et formations professionnelles à la clé. Puis nous avons travaillé avec eux, dans les différents cours concernés, sur la notion d’image de soi et sur l’autoportrait en particulier.

B. La semaine de FORMATION « DESIGN ET INNOVATION »

1. "Travail du portrait et de l’autoportrait en studio" (3 jours) avec Emmanuel Laurent, photographe professionnel.

Cette formation s’est divisée en trois parties :

  • Jour 1 : les bases de la photographie (vitesse, obturation, sensibilité) - comment créer un mini-studio maison ? (lampes de bureau, pinces à linges, bidons en plastiques …) - installation de sets par groupe - shooting d’objets sur fond blanc/noir - shooting de mini-scènes légos - tri des images - retouches - débriefing.
  • Jour 2 : Montage des studios photo de l’école - initiation à la prise de vue en studio -  - shooting portrait highkey - tri des images - retouches - débriefing.
  • Jour 3 : Shooting portrait lowkey - Shooting portrait en lumière naturelle - tri des images - retouches - débriefing.

Le but de cette formation était d’apprendre aux élèves à se servir de l’appareil-photo numérique, des studios photo, mais aussi de gérer les techniques du portrait en studio et en lumière naturelle.

2. « Gérer son identité numérique sur les réseaux sociaux » (2 jours) avec Olivier Van Brabant, directeur commercial chez Twodesigners.

  • Jour 1 : Tour d’horizon des différents réseaux sociaux intéressants pour publier son portfolio numérique (behance, linkedin, instagram,…) — prendre conscience de l’existence de notre trace numérique sur les réseaux, apprendre à bien gérer ses paramètres de publication et à se servir correctement des réseaux (comment publier une image pro ?)
  • Jour 2 : réaliser son cv* et sa lettre de motivation et l’envoyer avec les formules d’usage, selon le profil de l’employeur : exercices de mise en situation réelle - les atouts d’un portfolio numérique.
* l'identification des forces et des faiblesses de chacun ainsi que le choix d'une orientation professionnelle avait fait l'objet d'un travail préalable avec le PMS

L'objectif ici était double : prendre conscience de la puissance de ce que l'on publie sur les réseaux et apprendre à s'en servir à son avantage, mais aussi, pouvoir se présenter et mettre ses atouts et ses compétences graphiques en valeur. (CV - portfolio)

C. Cours de Studio, d’Image et de Création :

  Image Studio Création
Approche théorique du portrait en photographie et en histoire de l’art. x    
Post-production et traitement des images (de la formation 1)   x  
Apprentissage de différentes techniques sur la thématique de l’autoportrait : photomontage, mise en couleur, vectorisation, dessin à la plume, …   x x
Apprentissage de différentes techniques sur la thématique de l’autoportrait : photomontage, mise en couleur, vectorisation, dessin, 3D, … x x  
Réalisation d’une mise en scène photographique de figurines (légos,...) dans des décors à taille humaine sur le thème "Si j'étais un super-héros" (introspection).   x  
Apprentissage de la 3D et réalisation d’un papertoy « autoportrait »   x x
Exercices graphiques autour de la caricature et du personnage de cartoon.   x x
Approche théorique de la caricature et de l’exagération x    
Mise en page (bâches) et préparation de maquettes (cubes 3D), ... pour mettre en scène les différents travaux.   x x

* Pour en voir plus : https://padlet.com/ansofille/fs7une30tnigzb8

... C’est là que le projet a malheureusement été interrompu par le confinement de mars. Voici ce qu’il nous restait à faire …

  • Mars : Création d’un logo, d’une identité visuelle et d’un objet promotionnel (3D) pour promouvoir l’expo (ex : PLV, mange-debout ou présentoir pour les catalogues de l’exposition par exemple) et expliquer la démarche de l’autoportrait au public.
  • Avril : Promotion de l’expo via différents supports médiatiques (flyers, affiches, réseaux sociaux) - Visite d’une imprimerie numérique (Reprographie) - Shooting photo professionnel en extérieur (Pierrot-Photo.com) sur le thème « Tirons-nous le portrait » avec sélection et traitement du meilleur cliché en post-production (pour l'expo...) - 3 jours de formations au CTA : impression de tous nos travaux sur différents supports (apprentissage des techniques d’impression et de finition des supports) en prévision du montage de l’expo.
  • Mai : Préparation et installation de l’exposition : scénographie de l’espace - Vernissage de l’exposition « Mon portrait, c’est pas chinois »"
… :(

Durant cette période, nous avons quand même pu finaliser une partie du projet en distanciel, à savoir la mise en page d’un CV graphique sur base d’un autoportrait (au choix parmi ceux réalisés précédemment) et la mise en ligne d’un portfolio numérique individuel* (sur Wix), qui a servi de TFE. Nous avions également programmé plusieurs sorties (visite des studios Dreamwall, du musée de la photographie et d'une imprimerie numérique) mais nous n'avons pas eu l'occasion de nous y rendre puisqu'elle étaient prévues en avril.

* Deux exemples de portfolios en ligne, réalisés durant les cours en distanciel.
https://luciedinant.wixsite.com/monsite-1
https://emmanuelpetitjean0.wixsite.com/monsite

Notes: 
RESSOURCES :

Studio :

Analyse de l'image :
PERENNITE DU PROJET :

Comme le projet était destiné aux 6TQ, il nous a été impossible de le terminer avec eux au début de cette nouvelle année scolaire ... mais nous recommençons l'aventure avec les 6TQ actuels et nous espérons, si les conditions sanitaires le permettent, pouvoir vous faire profiter de l'expo en photos et vidéos à la fin de cette année scolaire :)

Ce projet est porteur de sens à plusieurs niveaux et nous voudrions qu'il devienne LE projet principal en 6TQ chaque année. Avec des variantes, bien sûr (notamment au niveau des réalisations graphiques, il y a une infinité de possibilités ...), mais en gardant la base, à savoir : le thème, les formations "Design et Innovation", le stage/formation au CTA, l'expo et le portfolio numérique (+ cv graphique). En effet, même si nous ne sommes pas allés jusqu'au bout du projet cette année, nous avons déjà pu observer que ce projet plait aux élèves comme aux professeurs, qu'il suscite de l'esprit d'initiative de la part des élèves (pour la réalisation de projets plus personnels : books, carnets graphiques, ...) et qu'il est mis en place au bon moment de leur cursus scolaire.

Enfin, cette année, nous souhaitons vraiment élargir l'interdisciplinarité en incluant dans le projet les cours de français, de religion, ... (autobiographie, portrait chinois, carnets d'écriture, ...) C'était prévu au départ, mais avec le confinement et l'inauguration de la plateforme numérique dans notre école, cela a été difficile à mettre en place (notamment au niveau de la coordination entre les différents cours). Nous demanderons également aux élèves de proposer, en fin d'année, un autoportrait plus personnel (technique et format libres).

PROLONGEMENTS POSSIBLES  :

  • partenariat avec le centre PMS qui se servira de ce travail comme point de départ pour discuter des choix d'orientation professionnelle des élèves (d'abord savoir qui je suis avant de savoir où je vais !).
  • expo permanente de portraits d’élèves + « mur numérique »
  • utilisation du matériel photographique, notamment en 5TQ, pour d’autres séquences et sur des thèmes différents.
REMERCIEMENTS :

Nous tenons à remercier le CSEM pour cet appel à projets qui, en plus de l'expérience enrichissante qu'il nous a permis de vivre, a également contribuer, par son apport financier, à étoffer le matériel à disposition des élèves (achat de 4 appareils-photo numériques). Aujourd'hui, se servir des studios photo est devenu pour eux un réflexe alors qu'auparavant, nous ne nous les utilisions que lors des formations (qui prêtaient le matériel nécessaire).

Nous vous encourageons fortement à mettre en place un projet médiatique (quelqu'il soit) au sein de votre école ! :) D'abord, parce que l'éducation aux médias est absolument ESSENTIELLE dans notre société actuelle. Ensuite, parce que même si cela peut paraître lourd au niveau de l'investissement personnel (et ça l'est parfois, il faut bien le reconnaître ...), ce n'est rien comparé au bénéfice que chaque acteur du projet (élèves, profs, formateurs, ...) en retire, tant par les apprentissages qu'au niveau relationnel et humain. Pour citer la devise de notre école : "L'expérience est un tremplin pour l'avenir !"

Ce que l'on avait pas prévu ... ?  Un petit Corona nommé Covid ... ;)

Public cible de l'activité: 
Les compléments
Opération liée: